parallax background

Le palmarès 2020

Programmation 2020
14 septembre 2020
Le Festival en ligne
18 octobre 2020
Malgré une capacité d'accueil réduite de moitié, le public a répondu présent à cette 29ème édition. Tel l'équilibriste sur son fil, nous avons dû nous adapter en permanence afin de vous offrir le meilleur des documentaires internationaux d'aventure en présence de leurs protagonistes. Merci à tous d'avoir, envers et contre tout, participé au succès de cette nouvelle édition pas comme les autres.

Nous vous invitons à découvrir le palmarès, où de nombreux films en avant-première ont été primés. Ce palmarès a aussi consacré des aventures humaines qui sont la signature du festival :

Toison d’Or du film d’aventure

(dotée par la ville de Dijon)
.

Climbing Blind

Réalisation : Alastair Lee
Production : Posing productions
Royaume-Uni – 57 minutes – 2019 – Avant-première

Jesse Dufton est né avec une vision centrale de 20 % ; à 30 ans, sa vision est réduite à une simple perception de la lumière. Pourtant, Jesse continue à s’entraîner en menant des escalades traditionnelles avec son guide visuel et sa fiancée. Alors que sa vue dégénère, son escalade ne cesse de faire des progrès remarquables. Son défi : être le premier aveugle à prendre la tête de l’emblématique pilier de mer Old Man of Hoy en Écosse. Une histoire d’escalade autant qu’une aventure humaine.

Bande annonce


Toison d’or de l’aventurier de l’année

attribuée par La Guilde
.

Molly et Jesse DUFTON

Pour récompenser l'unité et l'engagement total d'un couple de grimpeurs, unis dans la vie, dans l’aventure et dans l'art de l'escalade par delà la cécité.

Pour en savoir plus sur ce couple de grimpeurs et suivre son actualité n'hésitez pas à consulter leur site internet : www.jessedufton.com

Retrouver aussi un portrait de Jesse sur : www.outside.fr


Prix spécial du jury


.

Cholitas

Réalisation : Jaime Murciego et Pablo Iraburu
Production : Arena Comunicación
Espagne – 82 minutes – 2019
Avant-première

Cinq femmes autochtones boliviennes participent à une expédition unique. En symbole de libération et d’autonomisation, elles gravissent la plus haute montagne d’Amérique. L’image de ces alpinistes en jupes traditionnelles est étonnante. Plus que des grimpeuses, ce sont des femmes courageuses qui trouvent dans la montagne un espace pour se sentir libres, heureuses et vivantes. Leur aventure montre une manière inspirante d’être une femme moderne dans la tradition, mais aussi de se rapprocher de Mère Nature.

Bande annonce (sous-titrée en anglais)


Prix Alain Bombard

(qui récompense une aventure contenant un enseignement pour l’avenir)
.

Flying, le rêve de Franky Zapata

Réalisation : Julian Nodolwsky
Production : L’Etoile Noire Production
France – 60 minutes – 2019

110 ans après Louis Blériot, Franky Zapata tente de traverser la Manche perché sur son révolutionnaire « Flyboard Air ». Une traversée record d’une quinzaine de minutes à plus de 150 km/h, seul sur une planchevolante... Dans le même temps, en Hongrie, Laszlo Ungar s’est fixé l’objectif de reconstruire à l’identique l’avion de Louis Blériot et de voler dans les mêmes conditions. Zapata, Ungar : deux approches de l’aviation, mais un seul et même hommage aux pionniers.

Bande annonce


Prix Jean-Marc Boivin

(qui récompense l’authenticité d’une aventure)
et

Prix Ushuaïa TV / Écrans de l'aventure de Dijon

(doté par une diffusion sur la chaîne Ushuaïa TV)
.

La voie arctique

Réalisation et production : Arnaud Mansat et Sébastien Roubinet
France – 52 minutes – 2020 – Avant-première

Un nouveau prototype hybride, entre catamaran et char-à-glace, file sur le désert blanc. À son bord, trois hommes tentent d’effectuer une première historique : la traversée de l’océan Arctique à la voile, soit 3 000 kilomètres pour relier l’Alaska au Spitzberg via le pôle Nord. Sébastien Roubinet, marin et explorateur polaire, Vincent Colliard et Éric André se lancent dans une aventure inédite et sans assistance. Ils ont trois mois pour passer, avant que la glace se referme et que la nuit polaire s’installe.

Extrait


Le Prix des jeunes de la ville de Dijon

(doté par la librairie Gibert Joseph Dijon)
et

Prix du public

des Écrans de l’aventure de Dijon
.

Less is more

Réalisation : Mathias Joubert et Surf Island Family
Production : Mathias Joubert
France – 52 minutes – 2020
Avant-première

La Surf Island Family est une famille de surfeurs-aventuriers au style de vie atypique, intrigant et inspirant. Enseignants à mi-temps sur l’Ile de Ré, les parents sillonnent le globe les six autres mois de l’année avec leurs deux enfants. Loin de la surconsommation, à la rencontre des vagues et des autres dans une vie simple et épurée, nous embarquons avec eux pour l’Indonésie. Mais rien ne se passe comme prévu, nous nous dirigeons alors vers une destination pour le moins inattendue.

Bande annonce


Toison d’or du livre d’aventure

et

Prix du Public

de la Bibliothèque de Dijon
.

Ici Elvira, vous m’entendez ? Les huit femmes du pic Lénine

de Linda Cottino (traduit de l’italien par Gérard Guerrier et préfacé par Bernard Germain)
Éd. : Les Éditions du Mont-Blanc - Catherine Destivelle - Parution : 11 mars 2020

5 août 1974. Pour la première fois dans l’histoire de l’alpinisme, une cordée entièrement féminine, menée par Elvira Sergeevna Shataeva, membre du Spartak de Moscou, tente de traverser d’est en ouest le versant septentrional du pic Lénine (7 134 mètres). Peu après avoir atteint le point culminant, les huit femmes sont piégées par une tempête d’une violence inouïe. Ce sera leur dernière montagne. Elles restèrent toutes là, ensemble et pour toujours, dans un oubli blanc. Quarante-cinq ans après ce drame, Linda Cottino nous offre un récit édifiant de cette tragédie, l’une des plus marquantes du xxe siècle.

Linda Cottino est italienne. Après des débuts dans le journalisme social, elle réunit ses deux passions, l’écriture et la montagne, pour diriger le magazine ALP.
Toujours en lien avec la montagne, elle participe à un projet de télévision italo-français sur internet et collabore avec le magazine In Movimento. Elle dirige actuellement la collection de guides touristiques Marco Polo pour la maison d’édition Edt, avec laquelle elle collabore également pour les guides Lonely Planet.

Édition : Les Éditions du Mont-Blanc


Mention spéciale

du livre d’aventure
.

La Dernière Caravane. Pamir afghan (1967-1971)

de Roland et Sabrina Michaud
Éd. : Nevicata
Parution : 15 novembre 2019

Au cours d’une longue traversée de l’Asie continentale, un jeune couple de voyageurs photographes français, Roland et Sabrina Michaud, recueille en Afghanistan une information qui enflamme leur imagination : l'existence au Pamir de caravanes de chameaux empruntant en hiver les rivières gelées comme voies de passage pour éviter les cols bloqués par la neige. Il leur faudra trois ans pour obtenir les autorisations – du roi d’Afghanistan pour se rendre dans ces territoires interdits et du khan kirghize pour s’intégrer à une caravane où les femmes ne sont traditionnellement pas admises – et concrétiser leur rêve.
Le récit de cette aventure, à l’origine du célèbre album Caravanes de Tartarie, n’avait pas encore été publié. Cette caravane n’existant plus, ce livre est un précieux témoignage qui a non seulement une valeur personnelle mais aussi une portée ethnographique et historique.

Roland et Sabrina Michaud sont un couple de photographes voyageurs français spécialistes des civilisations de l’Islam, de l’Inde et de la Chine. Épris de découvertes et de rencontres, ils ont ensemble parcouru et photographié le monde pendant près de soixante ans. Ils ont reçu de nombreux prix pour cette œuvre. Quelques mois après la parution de ce récit, Roland Michaud s’en est allé pour son dernier grand Voyage. L’héritage qu’il nous laisse est immense.

Édition : Nevicata

Français