parallax background

Livres en compétition

Les jurys du livre 2019
12 juin 2019
Le jury du film 2019
29 août 2019

Cinq livres

sélectionnés pour concourir à la Toison d'Or du livre d'aventure 2019 et au Prix des lectrices et lecteurs de la Médiathèque Port du Canal.

Au Yémen avec Théodore Monod

Carnets d’expédition (1995)

de José-Marie Bel
Éd. : Gingko éditeur
Col. : Mémoire d’homme
Parution : mars 2019

Voici une aventure singulière  : l'histoire de la dernière expédition botanique de Théodore Monod, au Yémen et dans le désert d'Arabie, en compagnie de José-Marie Bel, son ami et expert de cette région. Lors d'un périple de près de 3 500 km, le vieux savant, alors âgé de 93 ans, a certes souffert de la rudesse du terrain mais sa volonté est restée inébranlable dans cette ultime exploration des richesses culturelles et naturelles du pays mythique des arbres à encens et des cités antiques de Shibâm, Shabwa et Maareb.
De leurs visites des hauts plateaux humides, des déserts et des basses terres côtières, enfin et surtout sur le plus haut sommet du Yémen, José-Marie Bel a tiré ce récit. Ce carnet de route relate le quotidien de l'aventure vécue par l'auteur et le vieux savant ; aventure au sens propre du terme, certes située à la fin du XXe siècle mais qui garde tout l'esprit des expéditions d'antan, celles des premiers explorateurs.
Bien après sa disparition en 2000, voici une humble et belle manière de faire revivre aux admirateurs de Théodore Monod le dernier voyage de ce Grand Monsieur.

Ethnologue et architecte, José-Marie Bel , né en 1951 à Briançon, est spécialiste du Yémen et de l'Ethiopie ainsi que d'Arthur Rimbaud. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages (dont deux avec Théodore Monod). Depuis 1970, parcourant bien des régions du monde, il réalise des carnets de voyage illustrés de ses dessins, croquis et aquarelles.

Édition : Gingko éditeur

Ivre de steppes

Un hiver en Mongolie

de Marc Alaux
Éd. : Transboréal
Col. : Sillages
Parution : novembre 2018

Les montagnes de l’ouest de la Mongolie abritent les campements de yourtes des éleveurs nomades. Dans celui d’une famille modeste, Marc Alaux s’est retiré le temps d’un hiver pour s’initier au métier de berger puis, nez au vent, se nourrir de silence et d’espace. Chez Gotov et Oyunchimeg, membres de l’ethnie bayad, il a retrouvé l’ambiance des foyers mongols, qu’il fréquente et étudie depuis deux décennies. À force de travail partagé, il a su se faire accepter, devenir leur frère français et même gagner la confiance du voisinage.
Écho d’une existence à l’inverse de la demi-mesure, ce récit vibre de l’expérience accomplie et rappelle que seule la passion guide l’homme dans l’immensité.

Marc Alaux est éditeur et libraire de voyage chez Transboréal. Né en 1976 à Saint-Mandé, il réside à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine. Il s'est fait une spécialité des voyages à pied en Mongolie (7 000 kilomètres) et des longs séjours chez les populations d'éleveurs nomades.

Édition : Transboréal

Le Syndrome Tom Sawyer


de Samuel Adrian
Éd. : Equateurs
Col. : Littérature
Parution : janvier 2019

À 20 ans, Samuel Adrian découvre qu'il est atteint du syndrome Tom Sawyer, qui se caractérise par une capacité à s'évader par la pensée ainsi qu'un goût prononcé pour la fantaisie et l'aventure. Alors qu’il flâne au cimetière de Vaugirard, il lit une épitaphe épargnée par l'usure : « Si tu ne peux plus prier, marche. » Sans carte, sans téléphone, sans argent, il improvise donc un périple sur les routes de Paris à Jérusalem, à pied. Mais cette marche de sept mois et 5 000 km ne sera pas orientée par la boussole de la foi, qu’il a perdue. Et il ne se considère pas comme un pèlerin, mais plutôt comme un vagabond. C’est donc un récit atypique qu’il nous livre ici, entre pèlerinage et voyage initiatique.

Samuel Adrian, est né en 1994 à Saint-Cloud. Le Syndrome Tom Sawyer est son premier livre.

Édition : Equateurs

Sans jamais atteindre le sommet

Voyage dans l’Himalaya

de Paolo Cognetti
traduit de l’italien par Anita Rochedy
Éd. : Stock
Col. : La Cosmopolite
Parution : 9 mai 2019

À l’aube de la quarantaine, Paolo Cognetti part dans l’Himalaya avec un groupe d’amis, sur les traces du Léopard des neiges de Peter Matthiessen. Mais l’Himalaya n’est pas une terre que l’on pénètre à la légère  : c’est une montagne vivante, habitée, utilisée, parfois subie, à mille lieues de la nôtre. L’affronter requiert une véritable expédition, avec des guides, des porteurs, des mulets de bât, un campement à monter chaque soir pour le démonter chaque matin, et surtout de bons compagnons de route.
Les discussions sans fin sous la tente avec Nicola, la magnificence absolue de la montagne contemplée avec Remigio, la marche en dents de scie sur les hauteurs, l’altérité des lieux et des personnes rencontrées, la manière dont le paysage agit sur le corps et l’esprit  : tel est l’inoubliable voyage que nous fait vivre Paolo Cognetti.

Paolo Cognetti, né à Milan en 1978, est l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles (dont Sofia s’habille toujours en noir, Liana Levi, 2013), d’un guide littéraire de New York et d’un carnet de montagne. Il partage son temps entre Milan et le Val d’Aoste.

Édition : Stock

Sur la route du Danube


de Emmanuel Ruben
Éd. : Payot & Rivages
Col. : Littérature Rivages
Parution : mars 2019

À l'été 2016, Emmanuel Ruben entreprend avec un ami une traversée de l'Europe à vélo. En quarante-huit jours, ils remonteront le cours du Danube depuis le delta jusqu'aux sources et parcourront 4 000 km, entre Odessa et Strasbourg.
Ce livre-fleuve est né de cette odyssée à travers les steppes ukrainiennes, les vestiges de la Roumanie de Ceausescu, les nuits de bivouac sur les rives bulgares, les défilés serbes des Portes de Fer, les frontières hongroises hérissées de barbelés…
En choisissant de suivre le fleuve à contre-courant, dans le sens des migrations, c'est l'histoire complexe d'une Europe qui se referme que les deux amis traversent. Mais, dans les entrelacs des civilisations déchues et des peuples des confins, affleurent les portraits poignants des hommes et des femmes croisés en route, le tableau vivant d'une Europe contemporaine.

Emmanuel Ruben, né en 1980 à Lyon, est l'auteur de plusieurs livres (romans, récits, essais). Il dirige actuellement la Maison Julien-Gracq et vit sur les bords de Loire.

Édition : Payot & Rivages
Français