Une histoire de transmission

10 ├Day: 25┤ 2022

Jean-Luc Van Den Heede, tout juste honoré, remettant la Toison d'or de l'aventurier de l'année à Sébastien Roubinet, projet-pilote de La Guilde avec son expédition Nagalaqa : c'est l'une des images fortes de la 31e édition des Écrans de l'aventure.

Samedi 15 octobre 2022 : alors que les jurys délibèrent avant de dévoiler le palmarès des Écrans de l’aventure, Jean-Luc Van Den Heede s’avance sur le tapis rouge du cinéma Olympia et sous les vivats du public des Écrans, debout pour saluer le géant des mers. The Voyage of Madmen, film retraçant l’aventure de la Golden Globe Race de 2018, vient de se terminer. Vainqueur de cette course à part, VDH enlace Don McIntyre, organisateur de la GGR, dans une émotion visible.

Homme de défi, Jean-Luc Van Den Heede a doublé 12 fois le Cap Horn et effectué 6 tours du monde en solitaire : 5 en course dans le sens traditionnel (dont 2 Vendée Globe) tous terminés sur le podium, et un tour du monde en solitaire à l’envers, contre vents et courants : le Global Challenge dont il détient le record depuis 2004, en 122 jours à bord d’Adrien. Le 29 janvier 2019, après 211 jours de mer, VDH terminait son 6e tour du monde en solitaire en gagnant la Golden Globe Race, cette course autour du monde en solitaire, sans assistance, sans électronique ni GPS.

C’est pour ces réalisations hors normes et un esprit fondamentalement libre – quitte à voguer à contre-courant – que La Guilde a souhaité remettre une Toison d’or d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre à Jean-Luc Van Den Heede. Une Toison d’or en forme d’Ours blanc de Pompon, remise par Vincent Rattez, délégué général de La Guilde et du festival.

Quelques instants plus tard, place au palmarès de la 31e édition des Écrans. Où l’on retrouve VDH pour transmettre le flambeau. Il revient en effet au jeune retraité de remettre la Toison d’or de l’aventurier de l’année. Son récipiendaire ? Le marin, concepteur et aventurier polaire Sébastien Roubinet, tout juste de retour d’une remarquable et remarquée expédition Nagalaqa.

« Quel honneur de recevoir ce prix et en plus, des mains de Jean-Luc Van Den Heede ! » s’exclamera Sébastien Roubinet. Une récompense naturelle pour un marin aussi aguerri que persévérant, qui vient de boucler une navigation inédite de trois mois au nord de toutes les terres de l’archipel arctique canadien. En 2007, il était déjà le premier homme à franchir le passage du nord-ouest uniquement à la force du vent. Rendez-vous dans quinze ans pour continuer à faire vivre le flambeau ?